Les critères pour choisir un GPS moto

L’écran

Il doit faire retenir toute votre attention, il faut qu’il soit lisible très facilement. Veillez à ce qu’il soit assez grand afin de pouvoir le consulter rapidement, en un coup d’œil, de sorte à rester concentré sur la route et votre conduite. Sa taille impactera également sur l’utilisation de l’écran tactile, muni de gants il faut que son écran soit assez large pour pouvoir naviguer avec aisance.

Il ne doit pas non plus être trop imposant, au risque de vous encombrer. L’anti-reflet est également indispensable pour ne pas être gêné par les reflets du soleil. Le système eyelights vous permet de projeter la navigation dans votre champ de vision, pratique et gage de sécurité sur la route.

L’autonomie

Deux options sont possibles selon les modèles : Le premier fonctionne sur batterie intégrée qui est rechargeable, a privilégier si vous parcourez des distances plutôt courtes et programmées à l’avance. Le deuxième fonctionne sur la batterie de votre moto, son câble est directement branché sur votre deux-roues. Plus autonome et prêt à être utilisé à n’importe quel moment nous vous le conseillons si vous parcourez de longues distances et aimez partir à l’improviste.

La fixation

La plupart des modèles sont livrés avec des kits universels contenant un support qui s’adapte facilement à la majorité des motos. Cependant veillez tout de même à ce que votre GPS s’adapte à votre moto afin de ne pas avoir de mauvaises surprises lors de son installation. Vérifiez également qu’il s’attache et se détache facilement, surtout si vous l’utilisez régulièrement. La fixation est un critère à ne pas négliger afin de rouler en toute sécurité.

L’étanchéité

Un GPS moto étanche est nécessaire. Vous n’êtes pas à l’abri d’une averse inattendue, la pluie fait partie des aventures du motard. Aussi il est indispensable qu’il soit capable de résister aux intempéries afin de ne pas rendre l’âme des la première averse ou éclaboussure. La plupart des GPS moto sont étanches, répondant à la norme d’étanchéité ipx7 qui protège en immersion de 1m de profondeur maximum et ce durant 30 minutes au plus.

Solidité et résistance

Vérifiez la solidité de votre GPS grâce notamment à la norme ipx7 qui le rend résistant à la poussière. Optez également pour un modèle qui résiste aux rayons UV et qui dispose d’une coque de protection solide. La solidité et la résistance de votre GPS moto est indispensable pour vos virées sur des chemins sinueux et poussiéreux.

La cartographie intégrée

Les GPS (auto et moto) contiennent déjà des cartes lorsque vous en faites l’acquisition. Prenez le temps d’analyser les cartes qu’il propose afin de vous assurer qu’elles soient adaptées à votre utilisation. Pour les motards qui voyagent régulièrement à l’étranger, assurez-vous que les cartes dont vous aurez besoin sont disponibles ou que vous avez la possibilité de les obtenir par une mise à jour. Concernant les mises à jour, les GPS de marque sont l’assurance d’y accéder régulièrement et gratuitement. Il est également possible d’acquérir des plans sur internet et de les enregistrer sur votre appareil.

Options

Vous aurez selon les modèles des options différentes. Choisissez-les selon votre utilisation, adaptées à vos besoins. La plupart des modèles disposent d’options classiques : alertes de zones dangereuses, signal en cas d’accident de la route ou de bouchons. Certains modèles proposent des options plus poussées comme par exemple une option pour trouver des itinéraires adaptées aux motards. L’option connectivité est également très intéressante, elle vous permet de recevoir les informations du guidage vocal dans votre casque. Afin de profiter de cette option il faudra que votre GPS moto soit équipé du Bluetooth. Utiliser votre GPS avec un traceur vous permet de connaître votre position mais également de la transmettre par SMS ou internet.

Mémoire

Si vous souhaitez mémoriser vos parcours afin de les retrouver plus tard, votre appareil doit pouvoir les enregistrer. Plusieurs options s’offrent alors à vous : le disque dur, la mémoire flash interne ou la carte mémoire. Le premier étant sensible aux vibrations, il n’est donc pas conseillé pour la moto. La carte mémoire est plus petite et adaptée mais sa capacité n’est pas énorme, vous ne pourrez pas stocker beaucoup d’informations.

En bref

  • un grand écran adapté
  • une autonomie suffisante
  • une bonne fixation
  • étanche
  • solidité et résistance
  • une cartographie intégrée : facilité pour trouver itinéraire
  • des options adaptées à vos besoins
  • bonne capacité de mémoire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*